Digitalisation de la procédure de création d’entreprises

03 juin 2021

Le mercredi 02 juin 2021, une Convention de collaboration est conclue entre la Direction Générale des Affaires Judiciaires (DGAJER) au sein du Ministère de la Justice, la Direction Générale des Impôts et l’Institut National de la Statistique (INSTAT) au sein du Ministère de l’Économie et des Finances, la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNaPS) et l’Economic Development Board of Madagascar (EDBM).


La convention a pour objet de réaliser la collaboration entre les Parties sur la digitalisation de la procédure de la création d’entreprises à Madagascar


La digitalisation est une étape incontournable afin de réduire la procédure, le temps de traitement des demandes et le coût relatifs à la création d’entreprises. C’est dans cette optique que le Gouvernement a initié ce projet dans le cadre d’une réforme plus large qui est la mise en place de l’E-gouvernance.


Certes, des avancées majeures ont été observées à ce jour dans le domaine de l’entrepreneuriat. Pourtant, des réformes structurelles doivent être entreprises afin d’améliorer la performance du pays en matière de création d’entreprises et d’amélioration du climat des affaires en général. À cet égard, dans le rapport Doing Business 2020 de la Banque mondiale, Madagascar a été placé à la 80ème  place sur 190 pour ce qui concerne l’indicateur création d’entreprises et à la 161ème place dans le classement global.




S’exprimant au nom du Ministère de l’Economie et des Finances, le Directeur Général des Impôts a vivement remercié l’EDBM pour l’initiative de digitalisation des procédures qui rejoint les efforts déjà entrepris par le Ministère de l’Économie et des Finances pour la mise en place de la télédéclaration et télépaiement des impôts. Il espère que l’initiative contribuera à la hausse de l’effectif des entreprises créées dans le pays qui a été freinée ces dernières années par la crise économique mondiale liée à la pandémie de la Covid-19. Dans la même foulée, il a profité de l’occasion pour annoncer la mise en place prochainement de la plateforme e-salarié qui est le fruit de la collaboration entre le MEF et la Direction Générale de la CNaPS.


Le Directeur Général de l’INSTAT, quant à lui, a souligné dans son allocution l’importance particulière de cette initiative pour permettre à toutes les parties prenantes de détenir les mêmes informations à temps réels. Pour le cas de l’INSTAT, la digitalisation contribuera énormément à l’amélioration de la qualité et de la fiabilité des données sur les entreprises, une base de données  qui est régulièrement utilisée pour mesurer l’évolution de l’économie dont les entreprises en sont les premiers acteurs, en particulier en ce qui concerne l’établissement des comptes nationaux.