Résultats définitifs du RGPH-3 2018 | Troisième Recensement Général de la Population et de l'Habitation

04 mai 2021

La population résidente est de 25 674 186 habitants en 2018


Selon les résultats, la population résidente de Madagascar recensée en mai-juin 2018 est de 25 674 196 habitants. Elle est composée d’un peu plus de femmes (13 015 251) que d’hommes (12 658 945) et ce, quel que soit le milieu de résidence (urbain ou rural). Quant à la population étrangère résidente à Madagascar dénombrée pendant le recensement, elle compte 33 276 d’individus, soit 0,1% de la population totale.


Une population essentiellement rurale et inégalement répartie sur le territoire national


La population est essentiellement rurale (20 731 294 habitants), soit 80,7 %. La population est très inégalement répartie sur le territoire national. Un peu plus de la moitié (52%)  de la population résidente à Madagascar se concentre dans les Hautes Terres centrales : Analamanga (14,1 %), Vakinankaratra (8,1 %), Haute Matsiatra (5,6 %) et dans quelques zones littorales : Atsimo Andrefana (7,0 %), Sofia (5,9 %), Atsinanana (5,8 %),  et Vatovavy Fitovinany (5,6 %). La densité moyenne de la population est de 43,3 habitants au Km². La région Analamanga se distingue des autres régions avec une densité de 208,9 habitants au km². Pour une population de 25 674 196 habitants, Madagascar compte environ 6 080 000 ménages, soit une taille moyenne de 4,2 individus par ménage qui varie selon les régions, allant de 3,5 (région DIANA) à 5,2  (Atsimo Atsinanana) et le milieu de résidence : 3,9 en milieu urbain et 4,3 en milieu rural.


Un taux de croissance annuelle moyenne de 3,01 %


Le rythme d’accroissement de la population est soutenu. Au cours de la période intercensitaire 1993-2018, la population de Madagascar a connu une croissance annuelle moyenne de 3,01%, soit une augmentation moyenne d’environ 368 123 personnes par an. Les taux de croissance de la population sont élevés, notamment à Toliary (3,5%), à Mahajanga (3,4%) et à Antsiranana (3,0%). À ce rythme, Madagascar verrait sa population doubler en 23 ans. Avec un âge médian de 18 ans, la population malagasy se caractérise par sa jeunesse.


L'ISF est de 4,3 enfants par femme


Quant au nombre moyen d’enfants par femme ou Indice Synthétique Fécondité, il a connu une baisse entre les trois RGPH, allant de 6,3 en 1975, 5,9 en 1993 à 4,3 en 2018. Cependant, il reste encore au-dessus de 5 enfants par femme pour les régions Melaky, Amoron’i Mania, Vatovavy Fitovinany et Atsimo Atsinanana. La région Androy est particulièrement marquée par un niveau de fécondité assez élevé (plus de 6 enfants par femme). La grossesse précoce reste également un phénomène important étant donné que plus de 13% des adolescentes de 15 à 19 ans ont déjà procréé au cours des douze dernier mois précédant le recensement.


L'espérance de vie à la naissance estimée à 67,64 %


À propos de la longévité de la population malagasy, l’espérance de vie à la naissance est estimée à 67,64 ans en moyenne, dont 69,72 ans pour les femmes et 65,76 ans pour les hommes.


Les résultats complets du RGPH-3 sont disponibles dans les deux rapports joints.