Historique


Plus de soixante-dix à la conquête du chiffre...

L’Institut National de la Statistique a été créé le 25 novembre 1947, l’objectif était de mettre sur pied une institution dont la mission serait de produire les principales statistiques officielles de la nation. Depuis, si sa mission est restée inchangée dans ses grandes lignes, l’institut a changé de dénomination plus d’une fois. Pour mieux voir l’évolution du système statistique à Madagascar, il convient de résumer en quelques lignes le vécu de l'INSTAT depuis sa création jusqu’à ce jour :


Service Statistique Général (SSG)

Il est issu de l’Arrêté du 25 novembre 1947. Il fût rattaché à la Direction des Affaires Économiques et sa mise en fonction a débuté le 01 octobre 1947. Le SSG était constitué d'un Atelier Général de Mécanographie.

Institut National de la Recherche Économique (INSRE)

Il est régi par le Décret n° 67-074 du 06 mars 1967. Le Décret n° 67-134 du 28 mars 1967 fixe les attributions de l'INSRE.

L’INSRE comprend quatre unités à savoir : (1) la Division Générale (2) le Service de la Collecte et de l’Information Statistique (3) le Service de la Coordination et des Synthèses Économiques (4) le Service de la Mécanographie. L’article 42 du Décret stipule que l’INSRE sert à établir, à rassembler et à exploiter les diverses statistiques nécessaires. Il s’occupe de la coordination et de l’exécution des études économiques, sociales, techniques et démographiques. Ces études devront éclairer les méthodes statistiques du recensement et du sondage. Par ailleurs, il gère l’atelier mécanographique et effectue les recherches économiques sur le pays.

Banque de Données de l'Etat (BDE)

Selon le Décret n° 85-249 du 24 juillet 1985, l’INSRE a été transformé en Direction Générale de la Banque des Données de l’Etat (BDE).

La BDE est rattachée à la Présidence de la République Démocratique de Madagascar (RDM). Au départ, la BDE comprenait trois directions : (i) la Direction de la Circulation des Informations et de la Banque des Données (ii) la Direction de l’Exploitation des Systèmes et Assistance à l’Informatisation (iii) la Direction de la Valorisation de l’Information.

Plus tard, ces directions ont été changées en : (i) Direction Générale (ii) Direction de la Circulation des Informations et de la Mise en Banque des Données (iii) Direction de l’Exploitation des Systèmes et Assistance à l’Informatisation (iv) Direction de la Valorisation de l’Information (v) Services Provinciaux et Délégations Régionales

L’article premier du Décret n° 86-075 fournit les missions dont la BDE est chargée : (i) la circulation de l’information : il s'agit de rendre le coût de la circulation en un coût rationnel tout en ayant des informations de nature convenable, bien pertinente et aussi fiable, (ii) l’exploitation des ressources : il s’agit d’une exploitation optimale des ressources d’exercice aidant à favoriser la mise à jour permanente du fruit obtenu à propos des sujets concernés (iii) l’assistance d’administration : c’est surtout dans l’intention d’entreprendre pour la bonne circulation des informations. (iv) le développement des outils scientifiques pour la compréhension de la conjoncture et la détermination des scénarios prospectifs (v) la gérance du tableau de bord de l’économie national : cela concerne l’adaptation aux modèles et moyens scientifiques pour bien suivre l’évolution et le développement afin de faciliter la prise des informations.

Institut National de la Statistique (INSTAT)

Sur la base du Décret n° 95-596 du 12 septembre 1995, la Direction Générale de la Banque des Données de l’Etat (BDE) a été transformée en Direction Générale de l’Institut National de la Statistique (INSTAT) dont la mission est de concevoir et de coordonner la mise en œuvre de la politique nationale en matière de statistique et de ses divers champs d’application dans les domaines économique, démographique et social ainsi que de l’appui scientifique et technique à la gestion de l’économie nationale.

Son organigramme est fixé comme suit :

    • Direction Général (DG)

    • Direction des Statistiques des Ménages (DSM)

    • Direction des Synthèses Économiques (DSY)

    • Direction des Statistiques Économiques (DSE)

    • Direction de la Démographie et des Statistiques Sociales (DDSS)

    • Direction de l’Informatique (DI)

    • Services Régionaux de la Statistique.

En 1998, une recomposition de l'organigramme de l’INSTAT a été effectuée compte tenu de son nouveau statut. On y a ajouté les directions suivantes :

    • Direction Administrative et Financière (DAF)

    • Direction des Relations Institutionnelles et de la Diffusion (DRID)

    • Directions Inter- régionales au niveau des chefs-lieux de provinces et d’Antsirabe.

En 2009, quinze Services régionaux ont été mis en place ; ce qui a modifié la structure organisationnelle de l’INSTAT. Leur création rentre dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) de 2007. L’objectif en est d’(i) assurer la couverture nationale, (ii) de faciliter la réalisation des enquêtes statistiques et de l’Habitation et (iii) de rapprocher la statistique des utilisateurs potentiels. Le troisième Recensement Général de la Population et de l’Habitation (RGPH-3), réalisé en 2018 figure parmi les activités ayant bénéficié de la mise en place des Services régionaux.

À partir de 2017, des réformes importantes ont été mises en œuvre par l’INSTAT. Elles touchent l’organisation de l’INSTAT et les textes réglementant les activités statistiques à Madagascar.