Etude comportementale et biologique du VIH et de la syphilis chez les HSH dans les zones urbaines à M/car 2010

24 mai 2011

Ce rapport présente les résultats de l’Enquête de Surveillance Comportementale et Biologique (ESCOMB 2010) effectuée auprès des Hommes ayant des rapports sexuels avec les Hommes (HSH) qui ont été identifiés et recrutés au niveau de 6 sites répartis dans 5 grandes villes de Madagascar, à savoir : Antananarivo, Toamasina, Mahajanga, Toliara et Antsiranana.


Son objectif est de disposer de données de référence permettant d’avoir une meilleure compréhension de l’ampleur de l’épidémie du VIH et de ses facteurs déterminants comportementaux auprès des HSH dans les zones urbaines à Madagascar. De ce fait, il fournit les principaux indicateurs qui rendent compte des prévalences de l’infection { VIH et de la syphilis et des comportements sexuels des HSH. L’enquête, qui a été réalisée sur terrain du mois d’octobre au mois de décembre 2010 par l’Institut National de la Statistique à travers la Direction de la Démographie et des Statistiques Sociales et le Service du Laboratoire national de Référence du Ministère de la Santé Publique, a bénéficié de l’appui financier du Fonds Mondial de lutte contre le sida, la Tuberculose et le Paludisme/Round 8, de l’ONUSIDA et de l’OMS. En outre, la réalisation de l’enquête a bénéficié des appuis techniques du comité technique de l’enquête et d’une consultante internationale spécialiste { la mise en œuvre de la méthode RDS et de l’outil d’analyse des données RDSAT.

Document(s) téléchargeable:

INSTAT_EnqueteHSH_2010_05-2011.pdf (1.45Mo)