Fécondité, mortalité et contraception | 2018

11 octobre 2021

Fécondité, mortalité et contraception : facteurs explicatifs de l’accroissement de la population


Le niveau de fécondité a toujours été élevé depuis 1992 jusqu’à nos jours, bien qu’il suit une tendance à la baisse : passant de 6,1 en 1992 à 4,3 en 2018.

 

Beaucoup reste encore à faire si l’on veut atteindre l’objectif de 3,0 enfants par femme que les autorités se fixent actuellement, d’autant plus que l’ISF est encore plus élevé chez les adolescentes.

408 mères sur 100 000 naissances vivantes ont été déclarées décédées de suite de complications liées à la grossesse ou à l’accouchement en 2018, alors que sa valeur était encore estimée à près de500 il y a dix ans (2008).

40,5% des femmes âgées de 15 à 49 ans mariées ou en union utilisent une méthode de contraception moderne actuellement.

Document(s) téléchargeable:

INSTAT-Fécondité.pdf (0.16Mo)