MICS 1995 | Rapport préliminaire juin-juillet 1995

29 juillet 1995

Les gouvernements qui ont signé la Déclaration et le Plan d' Action pour les Enfants se sont aussi engagés à suivre les progrès réalisés pour atteindre les buts et les objectifs fixés pour l’an 2000 par le Plan d 'Action du Sommet Mondial pour les Enfants. Dans le Plan d 'Action, il est demandé à chaque pays « de mettre en place les mécanismes nécessaires pour rassembler, analyser et publier régulièrement et en temps voulu les données permettant de suivre les indicateurs sociaux relatifs au bien-être des enfants" (page 34 [v]). De nombreux gouvernements ont pris des mesures importantes pour réaliser cela dans leur propre Programme d'Action National. La mesure de ces indicateurs constitue une partie importante de ce processus pour fournir des informations, à la fois, pour agir et pour constater les progrès réalisés. Le Plan d'Action requiert "l’assistance des Nations Unies ... pour mettre en place les mécanismes appropries du suivi de l’application du présent Plan d'Action, en faisant appel aux spécialistes des bureaux de statistiques des Nations Unies, des institutions spécialisées de !'UNICEF et d'autres organes des Nations Unies". L'UNICEF, en collaboration avec l'OMS et l’UNESCO, a développé des indicateurs pour mesurer les progrès réalisés pour atteindre les objectifs fixés pour le milieu de la décennie et qui permettent des comparaisons entre pays. Ce sont des indicateurs qui sont relativement faciles à calculer et à interpréter et qui fournissent des données fiables sur les objectifs qu'ils sont censes mesurer. Ils fournissent des informations utiles au développement des programmes/projets, en vue d'améliorer les actions à entreprendre. Pour les besoins du suivi, la mesure des indicateurs doit être cohérente, se basant sur les définitions opérationnelles permettant d'effectuer à la fois des comparaisons internationales et un suivi des changements survenant au cours du temps. Les enquêtes a indicateurs multiples complètent et renforcent les systèmes d'informations existants, tout en fournissant les informations nécessaires à la fois pour le suivi et pour l’orientation - à un coût abordable -de la politique, du cadre des programmes et de l'affectation des ressources à des secteurs sociaux prioritaires. En Septembre 1994, le Intersecretariat for the "Joint Committee on Health Policy" de l’OMS-UNICEF a recommandé que :


Quand les données sont manquantes ou dépassées ... l'OMS, l’UNICEF et d'autres agences internationales ... collaborent dans tous les secteurs pour assister les pays pour suivre les progrès accomplis en utilisant, si cela est approprié, les enquêtes par grappes à indicateurs multiples (Multiple Indicator Cluster Survey -MICS-).


Tels sont l'historique et la justification de l’enquête MICS, dont les objectifs sont les suivants :

  • Fournir des indicateurs permettant l’évaluation et le suivi des programmes rentrant dans le cadre des Objectifs de la Décennie ;
  • Evaluer le degré d'atteinte des Objectifs de la Mi-Décennie afin de permettre une orientation effective des activités liées à ces Objectifs.


Parmi les 13 objectifs de la mi-décennie, seuls 7 d'entre eux ont des indicateurs mesurables au moyen d'une enquête MICS. Le tableau 1.1 reprend la liste des indicateurs de tous les objectifs de la mi-décennie. En ce qui concerne Madagascar, les données disponibles pour l’ensemble des indicateurs des objectifs mesurables pour ce type d'enquête datent de plusieurs années, tels que l'attestent les résultats figurant dans le tableau 1.2. L'actualisation des données nationales s'est donc avérée nécessaire. Par ailleurs, la multiplicité des sources limite l'opportunité d'effectuer un suivi efficace de l'évolution de ces indicateurs. Le présent document constitue le rapport préliminaire de l’enquête MICS réalisée à Madagascar, et qui a couvert les 7 objectifs dont les indicateurs sont mesurables par ce type d'enquête. II est compose de deux parties : une première partie présentant les principaux résultats de l'enquête, l’analyse des données et l'utilisation des résultats, et d'une seconde partie méthodologique.

Document(s) téléchargeable:

INSTAT_MICS-1995_07-1996.pdf (60.88Mo)