RGPH 2 – 1993 Tome 4 | Fécondité-Mortalité

15 janvier 1997

La fécondité est l'une des composantes principales de la croissance démographique. Son étude revêt par conséquent une importance particulière. Le Recensement Général de la Population et de l'Habitat de 1993 (RGPH-1993) a fourni des informations qui permettent d'obtenir des données sur la fécondité.


L'évaluation de ces données a fait constater que le niveau de la fécondité directement obtenu à partir de ces informations est sous-estimé. Il a donc fallu procéder à un ajustement des données observées et à une estimation indirecte de la fécondité.


Les données ajustées aboutissent à un effectif de 542.000 naissances au cours des douze derniers mois ayant précédé le dénombrement de la population, ce qui correspond à un taux brut de natalité de 44‰. Au Recensement Général de la Population et de l'Habitat de 1975 (RGPH-1975), cet indicateur était estimé à 45‰.


L’indice synthétique de fécondité (ISF) obtenu à partir des données ajustées est de 5,9 enfants par femme. Lorsque l'on compare ce résultat à celui obtenu à partir des données du RGPH-1975(6,4 enfants par femme) et de l'Enquête Démographique et Sanitaire (EDS) de 1992 (6,1 enfants par femme), on peut penser à une baisse relative de la fécondité, qui semble toutefois lente.

Document(s) téléchargeable:

INSTAT_RGPH_4.pdf (0.28Mo)